Un scrutin en déphasage avec les droits humains, par ricochet avec l’Etat de droit et la démocratie   

 

Annoncé comme une élection crisogène sur fond de frustrations, le scrutin du 11 avril 2021 au Bénin ne s’est pas déroulé sur toute l’étendue du territoire national. Dans toute la commune de Tchaourou, les compatriotes n’ont pas exercé leur droit de participation au choix du Président de la République à cause des affrontements entre les Forces Armées Béninoises et manifestants armés appelés “ chasseurs “ qui se sont poursuivis dans la matinée. Ce défaut de participation a été noté dans plusieurs autres arrondissements notamment à Savè et à Bantè.

 

Téléchargez la totalité de la déclaration en cliquant surDÉCLARATION DE PRESSE N 2 bon