En prélude au lancement officiel du projet  » Plaidoyer pour une application effective des mesures alternatives à l’emprisonnement pour les infractions mineures en République du Bénin  » , il a été mis en place le 21 juin 2019, un comité scientifique chargé de la préparation intellectuelle et de l’analyse des résultats de l’étude sur le régime de la répression des infractions mineures au Bénin, et le lien éventuel entre ce dernier et la surpopulation carcérale.

Ce projet est mis en oeuvre sur financement de OSIWA.